Poutre et poutrelle en acier : des matériaux essentiels pour la construction et la rénovation

Les poutres en acier sont rencontrées dans les travaux de gros œuvre pour confectionner l’ossature d’un bâtiment. C’est un des matériaux à privilégier pour tout projet de construction, de rénovation ou d’extension. Trouvez les points essentiels à connaître sur les poutres et les poutrelles en acier dans cet article.

Caractéristiques des poutrelles métalliques

En neuf ou en rénovation, les poutrelles en fer sont classées parmi les matériaux les plus résistants par rapport au bois ou au béton. Cette forte résistance s’explique par la présence d’une partie centrale appelée l’âme dans le jargon. Les deux côtés de ces produits de sidérurgie laminés à chaud sont constitués ainsi d’ailes ou de semelles. Lorsque ces poutres sont utilisées dans la construction, elles doivent être soudées et assemblées. Elles peuvent ainsi subir une compression, une torsion et une flexion.

Utilisation de la poutre en acier dans la construction et dans la rénovation

Les poutrelles en acier servent de support dans la construction et dans la rénovation pour renforcer des structures telles que :

– les ossatures ;
– les arcs et les catènes ;
– les toitures-terrasses ;
– les cloisonnements ;
– les portiques, les cadres articulés ;
– les linteaux ;
– les planchers secs ;
– les fermes et autres.

Quoi qu’il en soit, la poutre doit être mise en place si la construction a besoin d’une poutre horizontale ou d’un poteau vertical. Elle s’adapte à tous les styles de logement et à tous les matériaux de base de la construction (brique, bois, béton, etc.). De plus, sachez qu’il faut galvaniser les poutres métalliques au préalable pour éviter toute corrosion. En revanche, elles n’ont pas besoin d’être traitées contre les intempéries, les insectes ou les champignons.

Les modèles de poutres en acier

Les profils de chaque poutre en acier définissent son type. Ainsi, les dimensions, l’épaisseur, les côtes du profil et les longueurs sont à prendre en compte. Des lettres de l’alphabet ont été utilisées pour classer ces profils en fonction de leur apparence. Celle-ci se distingue par les dessins de leurs semelles, de leurs ailes et de leur âme. Ainsi, on distingue notamment :

– les profils en I ;
– les profils en H ;
– les profils en T ;
– les profils carrés ;
– les profils rectangulaires ;
– les profils symétriques ;
– les profils dissymétriques, etc.

Les appellations de poutre métallique

Chaque profil en acier a sa propre appellation, qui varie d’un profil à un autre :

– IPN : il s’agit d’un profil normal en I dont l’épaisseur des semelles est supérieure au raccordement avec l’âme ;
– IPE : c’est un profil européen en I dont les semelles disposent d’une épaisseur constante ;
– UPE : les caractéristiques des ailes et de l’épaisseur d’un profil en U ressemblent à ceux d’un profil en I, mais ayant une hauteur réduite de 400 mm au maximum ;
– UAP : c’est un profil en U avec une hauteur maximale de 300 mm ;
– IFB : l’IFB ou Integrated Floor Beam est une poutre à profil asymétrique confectionnée au laminage ;
– SFB : le SFB ou Slim Floor Beam est une poutre à profil asymétrique qui se présente sous forme de tôle soudée sous une semelle ;
– HEA, HEB, HEM : ce sont des poutres à profil en H qui se différencient par la hauteur de l’âme et la largeur des semelles.

Les côtes de la poutrelle métallique

Les côtes de la section des poutrelles métalliques sont l’un des critères importants à considérer avant de procéder à l’achat. Le choix de ces côtes, qui mesurent de 8 mm à 1 m, doit se faire en fonction de la hauteur de l’âme et de la largeur des semelles. En général, la dimension de l’âme est le double de la hauteur des semelles. Un IPN 100 dispose ainsi d’une âme de 100 mm de haut et d’une semelle de 50 mm de largeur.

Les normes de construction de la poutre en acier

Les normes de construction d’une poutre en fer varient en fonction de sa charge, de sa résistance mécanique et de ses propriétés physiques. Il en est de même pour son dimensionnement et pour sa qualité. Voici quelques normes les plus fréquentes :

– une poutre à profil en I avec des semelles inclinées à chaud : NF EN 10024 ;
– une poutre à profil en I et en H de construction : NF EN 10034 ;
– une poutre IPN : NF A45-209 ;
– une poutre à profil en U en acier laminé à chaud : NF EN 10279.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.